Limazinèr, zistoir shëmin

Lerka a invité huit poètes à partir en dérive au hasard des noms de rue-shëmin-intersection de Saint-Denis, avec pour ambition de révèler par ces nouveaux points de vue, des endroits oubliés par la mémoire.

Textes de Claire Karm, Barbara Robert, Patrice Treuthardt, Christian Floy Jalma, Francky Lauret, Babou Bâ??Jahla, Julien Blaine, Nicolas GĂ©rodou.

Diffusion :
- 8 sĂ©ries de 150 affiches 60cm x 80cm sur 1 200 panneaux installĂ©s dans des commerces, salles dâ??attente, coins de rue
- Dépliant « à emporter » distribué dans 50 restaurants et bars, de Saint-Denis à Saint-Pierre en passant par Cilaos
- Plaquette de 24 pages
- Kabarpoèm au 20, bar restaurant, rue Roland Garros, Saint-Denis

Opération organisée dans le cadre de Lire en Fête et de la Sominn Kréol 2004 sur une commande de la mairie de Saint-Denis de La Réunion


Conception artistique et coordination : Antoine du Vignaux
Suivi artistique et administrattif : Farida Désiré Abdallah
Consultants : Sébastien Clain, Dominique Carrère, Jako Maron, Digital grwo dwa, Isabelle Désiré
Création graphique : Elsa Lauret

Partenaires : Caféïne, Restocom, association Libre, Kwelafé.com
Remerciements : Clg affichage, Graphica, Cyclone Production, Marie Jo Lo-Thong, Le 20, Gladys MnĂ©monide, lâ??association E.M.A., StĂ©phane Auguste, Denis Rey, Lantouraz Pintad Internasional

ISBN 2-915576-02-5
octobre 2004


Limazinèr, zourné internasional kréol 2001

De lâ??eau est tombĂ©e du ciel depuis le rĂŞve, en 1974, dâ??un archipel crĂ©ole rĂ©unissant dans un mĂŞme projet les peuples des mondes crĂ©oles, avec leur langue et leur culture. La mer nâ??a pas effacĂ© les traces de ces conquĂ©rants/bâtisseurs sur le sable de "Bannzil", territoire utopique.
Comment imaginer les habitants de cet archipel crĂ©ole en devenir? Parle-t-on dâ??une culture crĂ©ole ou de cultures crĂ©oles? CrĂ©olitĂ©, rĂ©unionnitĂ©, ou les deux ? « Ne peut-on pas parler en français et penser en crĂ©ole, ou inversement ? Ne peut-on français penser et crĂ©ole parler? » * Comment les artistes et les poètes sâ??inscrivent-t-ils dans ce "bâtissage" ? Lâ??utopie est en marche et avance Ă  coup de questionsâ?¦

Kombien dolo, lo sièl la fine largé dopi rèvla, dan lané 1974. Met ansanm dann in mèm lidé tout bann pèp kréol sanm zot lang, zot kiltir. La mèr la pankor éfas lo bann tras marké si lo sab "Bannzil", peï maziné par détroi maronèr/déboutér.
Koman domoun so banzil là va viv domin ? Néna inn mèm sinonsa bonpé kiltir kréol ? « Nou lé kréol ? Nou lé Réyoné ? sinonsa lé dé ? Mazine an kréol, koz an fransé sinonsa mazine an fransé koz an kréol, y giny sa ? » * Parkoman bann zartis, bann poèt y trouv in plas dann "batisaz" là ? Mazinaz là finn démaré, sobatkozva fé avans ali.
Patricia de Bollivier et Antoine du Vignaux
Tradiksion : Dominique Carrère
* Francky Lauret, Négromancie, p 44, Océan Editions,199

Photographies de Thierry Hoareau, Jean Marc Grenier, Caroline et Laurent Zitte
Textes de Francky Lauret et Cristian Floy Jalma affichés sur un panneau 4X3

Diffusion :
- 4 photos sur 1 200 panneaux publicitaires 60 x 80 du 15 au 31 octobre 2001

Coordination artistique : Patricia de Bollivier et Antoine du Vignaux
Création graphique : Kamboo

Partenaires : Caféine, Savignan Photo, Clg affichage, Labopix
Remerciements : Dominique Carrère, Emmanuel Souffrin, Lionel Pannetier, Nathalie Natiembé