Forum974

Présentation

Depuis les années 90, La Réunion a vu l'émergence de nouvelles pratiques culturelles artistiques nées de la rue. A la fois signe d'ouverture sur le monde et de mutations, les cultures urbaines deviennent un nouveau langage, venu d'ailleurs, mais fortement empreintes des valeurs et des questionnements réunionnais.

Ces nouvelles formes d'expression interrogent une façon de penser et une identité culturelle créole toujours en construction.
Graffiti, rap, danse hip-hop, slam, se nourrissent, ici, des symboles et valeurs de la société réunionnaise et s'affranchissent des références esthétiques convenues, pour développer une expression artistique originale, personnifiée par une génération de jeunes artistes.

Les actions et dispositifs de FORUM 974 s'inscrivent dans une volonté de montrer, soutenir, favoriser l'émergence des nouveaux talents issus de ces pratiques urbaines.
Plus généralement, ces différentes actions méritent de s'inscrire dans une stratégie de développement culturel concertée, leur permettant d'avoir un rayonnement plus large en favorisant les rencontres avec le public.

Une coréalisation Lerka et Fil Rouge
Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication, du Ministère chargé de l'Outre-mer "2011 - Année des outre-mer", du Conseil Régional de La Réunion, du Conseil Général de La Réunion et de la Ville de Saint-Denis de La Réunion.
En partenariat avec : les Téat Départemantaux de La Réunion et La Fabrik
Remerciements aux équipes de la DAC-OI, de l'association Le Mur, de la compagnie Air Austral, de la Lanterne Magik, du Lycée Leconte De Lisle, du Musée Léon Dierx et de l'hôtel Juliette Dodu


http://www.forum974.re

Sous-projets :

Exposition Run Color 974

Artistes

Jace
Pandacrew Ant
Heype
Méo
Nayh
Noar
-r-one / Oner
Shoz & Mumushick
Snif
Louis Pavageau
Wilhiam Zitte
Jean Sébastien Clain
Yannis Nanguet
Mégôt

Exposition Run Color 974

Voici maintenant plus de 25 ans que le "graffiti" fait partie intégrante du décor (mouvement initié par les pochoiristes), les plus traditionalistes y voient là une décadence de la culture réunionnaise. Mais pour la majorité, ces "bombages" appartiennent au patrimoine local au même titre que les murs peints publicitaires.

De nombreux activistes de tout âge, de divers horizons sociaux et de différentes origines, se sont succédés à travers le temps avec plus ou moins de succès pour apporter couleur et gaieté aux paysages réunionnais.

L'exposition présentée ici, n'a pas pour but de refléter l'historique du graffiti à La Réunion, il s'agit plus d'un choix artistique de ma part : je vous présente une douzaine de peintres et autres plasticiens qui, à un moment donné ou un autre, sont intervenus (ou interviennent encore) dans la rue.

Bien sûr cette liste ne se veut pas exhaustive, certains auront été malheureusement oubliés (je les prie de me pardonner), d'autres ne souhaitaient pas ou n'étaient pas prêts à présenter des travaux en galerie, et enfin d'autres sont trop loin pour y participer?

Cette sélection se veut volontairement hétéroclite pour présenter un large panel de style que l'on pourra retrouver par ailleurs au coin de la rue. Le but? Proposer une alternative au travail clandestin dans l'espace urbain. Pour certains il s'agit d'une première sur toile et en galerie
Jace, commissaire de l'exposition

Action s'inscrivant dans le cadre du forum 974 des cultures urbaines.
Teat de Champ-Feuri
Du 24 mars 2011 au 7 mai 2011
Avec le soutien du Ministère chargé de l'Outre-mer "2011- Année des Outre-Mer", le Ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil Régional de La Réunion, le Conseil Général de La Réunion.